Frédéric Vincent
JPEG - 593.8 ko
 <   3/26   >


Ich Hörte Sagen

Ich Hörte Sagen est une exposition conçue par frédéric vincent pour Scotty Enterprise à Berlin. L’exposition se déroula du 11 au 26 avril 2014.
Avec Joseph Beuys, Richard Hamilton, Cannelle Tanc, Frédéric Vincent.

Le titre de l’exposition est celui d’un poème Paul Celan « Ich Hörte sagen »,
« J’ai entendu dire ».
A été présentée au début de l’exposition une photographie grand format d’un homme nu se retournant vers l’objectif. Le long de sa cuisse coure une longue cicatrice, il tient à la main un pot et un pinceau, c’est Le Corbusier prit en photo en train de peindre à la fin des années 1930 dans la villa E1027 construite par Eileen Gray et Jean Badovici à Roquebrune-Cap-Martin.
La pièce de Richard Hamilton est La pochette de Disque de l’album blanc des Beatles que Richard Hamilton a réalisée en 1968. Cette œuvre a été signée par l’artiste lors de ses rencontres avec Frédéric Vincent.
La pièce de Joseph Beuys est « Honigpumpe am Arbeitsplatz – Honeypump » de 1977. Edité par Les éditions Staeck et la Free International University.
Cannelle Tanc à présentée une suite d’oeuvres faisant référence au domaine architectural. Ce travail est le résultat de recherches effectué depuis plusieurs années sur les relations d’entretiennent l’art et l’architecture.
Frédéric Vincent présenta des œuvres en relation avec ses préoccupations autour du commissariat d’exposition et du dispositif.
Spécialiste de l’histoire de l’exposition et notamment sur les artistes-curateurs, Frédéric Vincent dévoila une pièce intitulée « ///// Posters ». Une pièce constituée d’une affiche de l’exposition « Live in Your Head, When Attitudes become Form » de 1969, organisée par Harald Szeemann. Avec un néon posé en travers, rappelle le néon représenté sur l’ affiche originale et évoque le signe typographique Slash. Le néon fonctionnent ici, comme une barre oblique, entaillant l’image.
Il proposa aussi, une suite de dessins sur le curating. Reprenant des visuels de dispositif d’exposition important dans l’histoire de l’art traité à la minière de Beuys.
L’exposition est accompagnée par des voix d’artistes, architectes, écrivains. Le public étendra en visitant l’exposition, les voix de Paul Celan, Le Corbusier, Georges Bataille, Antonin Artaud, Jean-Luc Godard, Gilles Deleuze, Marcel Duchamp, Robert Filliou, Richard Hamilton, Harald Szeemann, Pontus Hulten.
Les oeuvres exposées, les voix diffusées entre chacune d’elles en résonance. Le Corbusier est présent dans les recherches de cannelle Tanc, il est aussi en lien avec Richard Hamilton à travers l’independent group et les recherches de Frédéric Vincent sur les artistes-curateurs. Paul Celan, Georges Bataille, Antonin Artaud, font parti de la constellation des auteurs de Cannelle Tanc et Frédéric Vincent. Harald Szeemann et Pontus Hulten font logiquement parti du panthéon personnel de Frédéric Vincent ainsi que Gilles Deleuze et Robert Filliou que Cannelle Tanc et Frédéric Vincent ont pris comme point de départ pour la création de l’espace d’art Immanence à Paris en 2000.